Football Matchs amicaux

Danemark VS Mexique

Le Danemark à l’épreuve des Mexicains !

Les pronostics de la rencontre Danemark VS Mexique

Dans ce duel entre les Danois et les Mexicains, au jeu totalement opposé, les sites de paris sportifs en ligne préfèrent opter pour une victoire des solides Nordiques, soit une cote de 2,10 contre 2,95 pour le Mexique.

A l’inverse des principaux bookmakers, nous allons plutôt nous tourner sur une performance des Mexicains car ils sont en confiance en ce moment. Autant dire que le nul n’est pas à exclure entre des Danois solides et des Mexicains, qui n’encaissent pas beaucoup de but en ce moment : 2,70.

Dans ce contexte, le nul à la mi-temps n’est pas à exclure, soit une cote de 1,80 en moyenne et le 0-0 pourrait être un pari intéressant : 2,20.

En seconde période, avec quelques changements, la rencontre pourrait se débrider un peu plus, donc il serait judicieux de miser sur un score de parité, 1 but partout, soit une cote de 5,75.

Mieux, le nul à la pause et le nul à la mi-temps offre une très belle cote de 3,80, donc pourquoi ne pas tenter cette combinaison, surtout que ces deux nations disputent aussi leur dernier match avant de se rendre en Russie. Il faudra aussi éviter les blessures.

Astuces paris sportifs Danemark VS Mexique

Statistiques

Danemark :
– 12è au classement FIFA
Lors des 10 derniers matchs :
– 4 victoires, 4 nuls et 2 défaites
– 14 buts marqués
– 7 buts encaissés

Christian Eriksen

– 6 buts marqués par Cristian Eriksen

Thomas Delaney

– 2 buts marqués par Thomas Delaney

Nicklas Bendtner

– 1 but marqué par Niklas Bendtner

Pione Sisto

– 1 but marqué par Pione Sisto

Mexique :
– 15è au classement FIFA
Lors des 10 derniers matchs :
– 5 victoires, 3 nuls et 2 défaites
– 15 buts marqués
– 9 buts encaissés

Javier Hernandez

– 1 but marqué par Javier Hernandez
– 2 buts marqués par Miguel Layun

– 3 buts marqués par Hirving Lozano

Andres Guardado

– 1 but marqué par Andres Guardado

Compositions probables

Danemark : K. Schmeichel, M. Jorgensen, S. Kjaer, A. Christensen, J. Larsen, C. Eriksen, L. Schöne, M. Krohn Dehli, M. Braithwate, N. Jorgensen.

Kasper Schmeichel

Remplaçants : J. Lössl, P. Ankersen, J. Vestergaard, J. Knudsen, H. Dalsgaard, T. Delaney, V. Fischer, W. Kvist, M. Jensen, N. Bendtner,K. Dolberg, Y. Poulsen.

Mexique : G. Ochoa, J. Gallardo, C. Salcedo, H. Ayala, E. Alvarez, M. Layun, H. Herrera, H. Lozano, G. Dos Santos, C. Vela, R. Jimenez.

Javier Hernandez

Remplaçants : R. Marquez, J. dos Santos, O. Peralta, M. Fabian, J. Aquino, Jesus Corona, E. Gutiérrez, Javier Hernandez, José Corona.

Face à Face

Depuis le début des années 1990, ces deux formations ne se sont affrontées qu’à deux reprises. Le bilan est équilibré puisque les deux duels se sont soldés par 2 nuls, 1-1 en 1995 et 1-1 en 2013.

Cela fait donc plus de 5 ans que les Mexicains et les Danois ne se sont plus retrouvés sur un terrain de football. Le Danemark sera peut-être avantagé car les Nordiques reçoivent « La Verde » au Brondby Stadion.

Derniers matchs du Danemark

  • Danemark 1-0 Panama
  • Danemark 0-0 Chili
  • Suède 0-0 Danemark

Derniers matchs du Mexique

  • Mexique 0-1 Croatie
  • Mexique 0-0 Pays de Galles
  • Mexique 1-0 Ecosse

Dernières nouvelles du Danemark

Placé dans le groupe de la France, le Danemark peut aller chercher la seconde place et une qualification pour les 8è de finales de la Coupe du Monde 2018 en Russie.

Maintenant, les Danois vont devoir venir à bout de l’Australie et surtout, du Pérou. Autant dire que ce match de préparation devant le Mexique donnera le ton sur la valeur des Péruviens.

Equipe du Danemark

Les Nordiques ont réalisé une grosse fin de qualification puisqu’ils ont aligné une série de 7 matchs sans la moindre défaite avant les barrages devant l’Irlande. Grâce à leur solidité et grâce à un formidable Cristian Eriksen (Tottenham), le Danemark a décroché son ticket.

Les rencontres de préparation à la Coupe du Monde sont mitigées, mais intéressantes car le Danemark n’a pas perdu, soit une victoire devant le Panama (1-0) et deux nuls sans encaisser le moindre but : Chili (0-0) et Suède (0-0).

Face aux Suédois, dans ce derby entre Nordiques, le Danemark a été solide et plus dangereux dans le secteur offensif, que ce soit avec M. Braithwate (4 buts avec Bordeaux), Nicolai Jorgensen (10 buts avec Feyenoord), Yussuf Poulsen (4 buts avec Leipzig) ou encore Pione Sisto (5 buts avec le Celta Vigo)…

Dernières nouvelles du Mexique

Pour le Mexique, la situation est intéressante en ce moment car les hommes de Juan Carlos Osorio n’ont enregistré qu’une seule défaite lors de leurs 7 derniers matchs amicaux.

Le Mexique sera à suivre de près dans cette Coupe du Monde 2018, car cette nation est habituée aux joutes internationales. Depuis 1994, ils n’ont raté aucun Mondial, ce qui prouve la régularité et le caractère de cette formation.

Depuis la fin des éliminatoires, même si le Mexique n’a pas toujours eu son équipe type, cette formation a enregistré de bonnes performances, notamment devant la Bosnie (1-0) et l’Islande (3-0).

Equipe du Mexique

Le Mexique va disputer son dernier match de préparation à la Coupe du Monde 2018 et pour l’instant, les deux premières rencontres se sont soldées par un nul devant le Pays de Galles (0-0) et par une victoire face à l’Ecosse (1-0).

Les Mexicains peuvent véritablement jouer les troubles fêtes dans cette Coupe du Monde 2018 en Russie. Ils affronteront l’Allemagne lors de la 1ère journée et en cas de match nul, ils pourraient prétendre à la 1ère place en s’imposant devant la Corée du Sud et la Suède.

Lors de leurs 6 derniers matchs, les partenaires du très solide défenseur du FC Séville, Miguel Layun, ont obtenu 5 « clean sheet », devant la Bosnie, l’Islande, la Pologne, l’Ecosse et le Pays de Galles. Une belle performance !