Rugby

Devenez incollable sur la durée d’un match de rugby

Il est fort probable que vous vous demandiez aujourd’hui, à combien de minutes est fixé un match de rugby. Une occasion pour nous de vous dévoiler tout ce qui gravite en effet autour de la durée d’un match de rugby et de faire le point sur les différentes occasions sur le terrain qui peuvent se conclure par un arrêt de jeu temporaire.

Tout savoir sur la durée de la partie

La première chose à savoir au sujet d’un match, qu’il soit amateur ou pour un tournoi comme une coupe du monde ou le tournoi des 6 nations sur lesquels les paris rugby sont plus nombreux, c’est qu’une partie dure au maximum 80 minutes.

Celle-ci est en fait divisée en deux moitiés d’un maximum de 40 minutes chacune. À cela vient s’ajouter ensuite le temps perdu, sauf dans le cas où l’organisateur du match aurait alors autorisé la tenue de prolongations. Cela entre en compte dans le cas d’un match nul dans ce qui est une compétition à élimination directe.

Du côté de la mi-temps, cette dernière consiste en une pause d’un maximum de 15 minutes. C’est une période de pause pendant laquelle les équipes et les officiels de match peuvent quitter l’enceinte de jeu. Cette interruption est bien souvent prétexte à diffuser des spots publicitaires pour la chaîne qui retransmet alors le rugby en direct.

L’arbitre et la durée du match

Lorsque l’on est dans des matchs non internationaux, il faut savoir que l’organisateur du match peut tout à fait décider de réduire la durée d’un match. Si nous nous trouvons alors dans un cas d’absence de décision de la part de cet organisateur du match, ce sont alors aux équipes de se mettre d’accord sur la durée d’un match. Dans le cas où ces dernières n’arriveraient pas à un accord, la décision appartiendra alors à l’arbitre.

C’est d’ailleurs ce même arbitre qui a pour responsabilité d’assurer le chronométrage. Cependant, il faut savoir qu’il peut tout à fait le déléguer à l’un ou aux deux arbitres assistants et/ou un officiel responsable du chronométrage. Mais dans ce cas, il devra leur signalera tout arrêt de jeu.

Tout comme il est intéressant de souligner que, lorsqu’il n’existe pas d’officiel responsable du chronométrage, et dans le cas où l’arbitre aurait des doutes au sujet du temps de jeu, il a tout à fait la possibilité de consulter l’un ou les deux arbitres assistants. Il pourra également consulter d’autres personnes, mais uniquement dans le cas où les arbitres assistants ne peuvent absolument pas l’aider.

Dans quel cas un match peut-il être arrêté ?

Il faut savoir qu’un arbitre peut effectivement arrêter le jeu pour des raisons bien précises.

Il peut mettre en pause la partie lorsqu’il y a blessure d’un joueur, et ce jusqu’à une minute. Dans le cas où le joueur serait gravement blessé, l’arbitre peut alors tout à fait arrêter le jeu pendant plus d’une minute. Une durée estimée pour permettre au joueur de pouvoir être évacué de l’aire de jeu en toute sécurité.

Le match peut aussi être stoppé lorsque l’arbitre souhaite consulter les autres officiels.

Mais le plus souvent, le match se trouve arrêté lorsque le ballon est mort. Une occasion ici pour l’arbitre d’arrêter le jeu pour un remplacement de joueurs ou un remplacement ou la réparation de l’équipement d’un joueur. De même qu’il pourra effectuer cette demande pour renouer un lacet de chaussure ou récupérer le ballon.

Autres conditions pour obtenir un arrêt de jeu

On peut subir un arrêt de jeu à la fin de chaque période, quand le ballon devient mort et après que la durée fixée ait expiré. Par contre, cela ne sera pas le cas si, pendant cette période, on se trouve en pleine mêlée ordonnée, ou pendant un alignement ou un renvoi après un essai ou un touché à terre accordé avant l’expiration de la durée fixée qui n’est alors pas terminée. De même que si le ballon n’a pas été remis dans le jeu courant.

Il faut bien prendre en compte que cette disposition comprend les cas où une mêlée ordonnée, un alignement ou un renvoi n’aurait pas été joué(e) correctement.

On peut également voir une prolongation de temps lorsque l’arbitre accorde un coup franc ou une pénalité qui devra alors être bottée directement en touche si le botteur n’a pas joué pour lui-même et si le ballon n’a pas touché un autre joueur.

Les arrêts de jeu pendant un essai marqué

On peut voir aussi un arrêt de jeu lorsqu’un essai a été marqué, auquel cas l’arbitre donnera bien évidement le temps à l’équipe de tenter sa transformation. D’ailleurs, à cette occasion, il est important de prendre en compte qu’une équipe qui marque un essai peut tout à fait choisir de tenter ou de ne pas tenter la transformation.

Dans le second cas, le joueur qui a marqué l’essai devra indiquer à l’arbitre la décision de ne pas tenter la transformation. Cela se fait verbalement, en disant tout simplement « pas de transformation » juste après que l’essai ait été accordé et ce, à condition que le choix de tenter ou de ne pas tenter la transformation se fasse avant l’expiration du temps. L’arbitre fera alors reprendre le jeu. Toujours dans le cas de cet essai, si la transformation est tentée, le temps sera alors compté à partir du coup de pied.

Enfin, sachez que le jeu peut aussi se trouver arrêté en cas de conditions climatiques exceptionnellement chaudes et/ou humides. À savoir donc qu’il a le pouvoir ici d’arrêter la partie à tout moment, surtout s’il considère qu’il serait dangereux pour les équipes et les joueurs de continuer dans de telles conditions.

Nous espérons avoir répondu à votre question qui est de savoir combien de temps dure un match de rugby et que vous apprécierez ces informations bien détaillées.

Rendez-vous très prochainement pour de nouveaux pari sportifs ainsi que d’autres articles ludiques autour de l’univers du rugby.